Votre plus belle rencontre

Hello,

Le week end dernier, avec le Rhino, on a fouiné un peu partout pour trouver des livres pas trop chers- Easy Cash, Emmaus, Magasins de livres d’occas’.

Ce qui m’attire dans un livre c’est d’abord le titre, puis la couverture, et après le résumé, si je ne pige rien dès les premières lignes, je repose le bouquin, s’il commence par un truc hyper long, avec le lieu, l’endroit, l’heure, le temps, les couleurs et trop de blabla, idem.

Il me faut du simple, je ne veux pas me prendre la tête. Je ne veux pas de culcul. Je suis tombée sur Le Livre des Rencontres de Michel Field et Julie Cléau. Au premier départ, il m’a vendu du rêve.

Le résumé :

« Essayez, c’est comme un jeu. Un jeu où il n’y aurait que des gagnants. Lors d’un dîner ou d’une réunion entre amis, demandez à vos invités de raconter leur rencontre. Aussitôt, les yeux commencent à briller, l’émotion se fait jour et, dans un silence de plus en plus attentif, une histoire se raconte. Toujours unique et singulière. Parfois, on a peine à y croire, tellement les coïncidences, les hasards de la vie ou l’obstination de la volonté ont su forcer le destin. Certaines sont incroyables. D’autres, c’est leur banalité apparente qui les rend extraordinaires. Certaines frappent l’éclair d’un instant, d’autres s’étendent sur des décennies. Mais, chaque fois, la même émotion pour raconter les premiers moments. De là est née l’idée de ce livre. Nous sommes allés cueillir des histoires pour en faire un bouquet de vie. »

Je trouve l’idée tellement géante, pleine d’amour, de bienveillance, j’aurais d’ailleurs moi-même aimé avoir cette idée de bouquin !

Mais franchement, ce livre est décevant au plus haut point, certaines petites histoires sont mignonnes certes, mais ce n’est qu’un vieux magazine Closer sous forme de Roman. Des « célébrités », des histoires plates, je n’imagine pas les étoiles dans les yeux, je n’envie rien, rien ne me fait sourire. Des histoires devenues un peu obsolètes, aucun intérêt de savoir comment DSK, Ardisson, Weber ont rencontré « l’âme sœur. » Le seul point positif c’est que j’ai eu le livre à un prix défiant toute concurrence. Et je comprend totalement pourquoi son ancien propriétaire a décidé de s’en débarrasser.

ob_2f9314_la-vache-rose-claudie-gallay-1

Cependant, ça m’amène à faire ma curieuse, j’aimerais des étoiles dans les yeux et du bonheur.

Racontez moi une belle rencontre

 –  Amoureuse ou non. Alors ? 

 

Galantine

Publicités