Liebster Award

ob_68304b_liebster-award

Hello !

Aujourd’hui j’ai été nominée par Mangersainpourbiengrandir pour le Liebster Award, d’ailleurs merci beaucoup !

leonardo-dicaprio-golden-globes.jpg

Le Liebster Award sert à découvrir de nouveaux petits blogs.

Le principe :

• Écrire 11 choses sur soi

• Répondre aux 11 questions de la personne qui t’a nominée

• Nommé à ton tour 11 nouveaux blogs et leur poser 11 questions

• Mettre des liens vers leur blog & les informer de leur nomination

• Informer la personne qui t’a nominée que la tâche est accomplie

Les questions : 

  • Pourquoi as-tu décidé de tenir un blog ?

Principalement pour partager les choses que j’aime, que je découvre. Ce n’est pas trop dans l’intérêt de devenir célèbre ou je ne sais quoi, j’aime bien écrire, et ça faisait longtemps que l’idée me trottait dans la tête. J’aime bien l’esprit « communauté » principalement sur HelloCoton, qui permet de découvrir des blogs, des tonnes de talents et des petites choses qu’on ne pourra peut être jamais voir/faire ou que l’on ne connaissait pas.

  • Qu’est-ce qui le rend si chouette ?

Je ne sais pas vraiment, je verrais sûrement au fur et à mesure ce qui plait le plus et donc ce qui semble chouette.

  • Qu’elle est ta pire expérience culinaire ?

J’ai dû en avoir pas mal, mais dernièrement, l’essai des lasagnes aux légumes n’a pas très bien fonctionné, c’était plutôt des lasagnes goût soupe…

  • Quelle est la meilleure chose que tu n’aies jamais dite ?

Aucune idée, j’évite souvent de dire tout haut ce que je pense par peur de blesser ou vexer. Mes les choses qui méritent d’être dites c’est des « tu me manques » ou des « je t’aime », c’est important.

  • Quelle est la meilleure chose que tu n’aies jamais faite ?

Me séparer de certaines personnes pour être avoir plus de liberté.

  • Si tu devais te transformer en quelqu’un d’autre qui choisirais-tu d’être ?

J’hésite, ça dépend si c’est à tenir ou pas, si c’est à vie, je dirais une baroudeuse, qui va aider dans les pays défavorisés, aider et voyager ce serait parfait. Et pour tester, une médium.

  • Qu’est-ce tu fais quand tes enfants sont couchés ?

Je n’ai pas encore d’enfant.

  • A l’école tu étais au premier rang ou au fond près du radiateur ?

En plein milieu ! Au fond je n’entendais pas, et devant ça aurait été top visible !

  • Quand tu étais petit, quel métier voulais-tu faire ?

Je voulais être styliste.

  • Quelle est ta pâtisserie préférée ?

L’éclair au café.

  • Quelle question aurais-tu aimé que je te pose?

Je ne suis pas une pro des réponses, les questions été très bien 🙂

11 Choses sur moi : 

Il ne faut surtout pas me demander de chanter ou parler anglais (ou faire un accent tout court). Je déteste ça.

Tout le monde pense que je suis beaucoup trop gentille, mais j’ai tout de même mon caractère.

J’ai 24 ans.

Je déteste les pieds.

J’ai dû changer 3 fois de voiture, à chaque fois, on m’est rentré dedans. Et à chaque fois, la voiture été garée et je n’étais pas présente.

J’ai deux poissons rouges.

J’ai une licence en psychologie.

Je dors les yeux ouverts et je grince des dents (avouez vous rêvez de dormir avec moi)

Mon « premier » est devenu gay.

Je n’ai jamais été dans un autre pays que la France (la Suisse une fois mais ça compte pas)

Je que les corbeaux ont trop la classe.

11 Questions auxquelles mes nominé(e)s doivent répondre : 

  1. As-tu un talent particulier ?
  2. Comment imagines-tu la vie dans 10 ans ?
  3. Quel est le dernier film/série que tu as vu ?
  4. Quel est le livre que tu aimes le plus ?
  5. Ton artiste peintre préféré ?
  6. L’album musique que tu adores ?
  7. Quelle est la prochaine chose que tu vas acheter ?
  8. Comment aurais-tu aimé t’appeler ?
  9. As-tu déjà manifesté et pour quelle cause ?
  10. Quelle qualité aimerais-tu avoir ?
  11. Ton principal défaut ?

 

Et les nominés sont : 

Penny loves makeup

L’endroit à l’envers

Les lubies de méli

Les petits boudins

Humeur Maternelle

Discutons un peu

Les mots mêlés

Le blog d’une testeuse

Les trucs d’Anna

Journal d’une disjonctée

L’encre bleue

A bientôt,

Galantine

Le bonheur des autres

 

Troisieme-prix-du-public-Celia-Dussaussois_exact780x585_l
Photographie de Célia Dussaussois

Quand je sors et que je me promène je passe littéralement mon temps à observer. Je regarde tout, j’écoute tout, j’imagine des tonnes de choses. Je prête attention à des milliers de détails.

Parfois je me fais surprendre entrain de regarder un peu trop dans une direction, parce que je suis ancrée dans mes pensées, je souris, la personne sourit aussi et ça met de la chaleur dans mon petit cœur.

Il y a quelques années je prenais beaucoup le train, et je passais donc pas mal de temps dans les gares. Et j’adorais ça, tout comme me poser sur un banc et voir les gens passer, discuter, vivre. Les gares c’est génial, un peu triste parce qu’il y a les embrassades, les au revoir. Mais il y a surtout les retrouvailles, les gros câlins de bonjour, des copines qui se serrent dans les bras, trop contentes de se retrouver. Des parents qui attendent leur enfant après plusieurs semaines d’internat ou de voyage. Des couples qui se retrouvent, qui se font des sourires, des petits blagues, des gentlemen qui prennent la valise de leur copine, des voyageurs nés avec leur gros sac à dos et duvet, des hommes/femmes d’affaires à fond dans leur travail etc. Les gares c’est plein de vie, c’est mignon.

Tout ça pour dire que je suis vraiment spectatrice des moments de vie, de bonheur de chacun. Voir des enfants jouer, des amoureux s’embrasser, ça me met le cœur en joie.

Je ne veux absolument pas me montrer intrusive, surtout que j’essaie quand même d’être discrète.

Seulement, quand je me rend compte que c’est moi que l’on observe, qu’on me dévisage de la tête en bas, j’ai toujours l’impression que c’est en mal, ça peut me plomber une journée, je panique, je me demande tout de suite ce que la personne pense de moi, je n’ai pas assez confiance en moi pour passer outre.

J’aimerais que toutes les personnes pour lesquelles j’ai vu des moments de vie sachent que jamais au grand jamais je n’ai pensé du mal d’eux. Je suis tellement trop gentille, et pour moi la tolérance est une qualité qui compte tellement. Dans ces moments là je suis dans ma bulle utopique. Pas de critique, juste le pays des bisounours.

J’imagine la vie, le métier des gens, mais toujours en positif. C’est mon moyen de passer une bonne journée.

Parfois quand je vois quelqu’un qui a du style (selon moi), j’ai envie d’aller lui dire « eh j’adore ta coupe », « oh mais tu sens trop bon », « trop cool ton jean » etc mais je passerais pour une tarée alors je le garde pour moi. Et dans ces moments là on me dévisage parce que je bug un peu. Oups.

Enfin je passe pas mon temps à ça non plus hein. 10 min par-ci par-là quand j’attends toute seule, pour passer le temps.

original

J’adore voir ce monde différent et surtout vivant.

Juste un petit article sans importance, mais qui m’a donné plaisir à écrire.

Qu’est-ce qui vous rend heureux/se ?

EDIT :

Comme me l’a fait remarqué la photographe de l’image illustrant l’article, j’avoue ne pas avoir prêté attention aux sources des photos que j’utilise. 

Je fais donc mon Mea Culpa, je ferai attention pour les prochaines fois, promis !!

 Merci de m’avoir fait la remarque afin que je ne reproduise pas les mêmes erreurs.

Cette magnifique photographie vient donc de Célia Dussaussois, je vous invite à découvrir son travail, ça vaut le coup d’œil. 

 

Série #1

blackmirrorav

Hello !

Depuis mon arrivée à Tours, je regarde énormément de séries, je peux passer des journées entières à avaler des saisons.

Ma série number one, la série de toute les séries, celle qui change la vision du monde roulements de tambour) … est pour moi : BLACK MIRROR !!!!

Black Mirror c’est une série britannique, chaque épisode est différent, avec un casting, des décors et des époques qui n’ont rien en commun. (Un peu comme American Horror Story pour les saisons, sauf que là c’est par épisode).

Le but premier de la série, c’est de critiquer notre société et notre addiction à la technologie. Le réalisateur veut nous montrer les effets de la technologie sur la société. En comparant les ordinateurs, téléphones, télévisions, tablettes à une drogue.

Et le rendu est assez flippant. En regardant on se sent mal, on a peur, on n’en croit pas nos yeux, et c’est si réel. C’est comme-ci l’histoire qu’on regarde pourrait être la notre demain.

Pouvoir ressusciter son ami décédé, lui parler. Pouvoir revisionner tous ses souvenirs et n’avoir plus à penser car tout est sauvegardé. Une nouvelle justice 2.0. C’est tordu, mais dans le bon sens, c’est une série qui fait réfléchir. C’est la série que je conseille le plus quand on me demande des conseils. Parce qu’elle est pour le moment peu connue, et qu’elle n’a rien à voir avec les autres que l’on peut voir tout le temps.

history-black.w529.h352

Netflix a repris la série en septembre 2015, ce qui va permettre d’avoir une saison 3 d’une douzaine d’épisodes à se mettre sous la dent. Et qu’est ce que j’ai hâte !!

Connaissez- vous Black Mirror ? Vous aimez ?

A bientôt

Galantine

 

J’ai été conseillère clientèle

Vendre-efficacement-par-téléphone-332x205

Aujourd’hui, j’ai dû appelé mon opérateur téléphonique. Pour une réclamation. Depuis que j’ai été « de l’autre côté », à la place des conseillers, je suis beaucoup plus gentille.

J’ai été conseillère clientèle pour un prestataire d’un groupe énergétique.

Faire ce métier, c’est être payé au lance-pierre, avoir des plafonds de primes inatteignables et surtout, se faire insulter quasiment toute la journée par des gens comme vous et moi.

Alors, pour tous ces conseillers qui n’ont rien demandé, s’il vous plait soyez gentils.

D’accord votre facture est fausse, vous n’avez pas reçu votre commande à temps, ou autre chose. Mais sachez que si le conseiller que vous avez au bout du fil semble être un robot, c’est parce qu’il a un texte à dire, des phrases toutes faites, qui doivent montrer la qualité de son entreprise. Chaque appel est susceptible d’être entendu par des supérieurs, et c’est d’ailleurs comme ça qu’un conseiller touche ses primes. On note ses appels, s’il n’a pas dit telle ou telle chose et s’il n’a pas proposé telle vente additionnelle, ce sera noté dans son dossier, et il ne sera pas primé.

Sachant que les salaires sont assez bas et que le turn-over est méga présent dans ce genre de boîte, le conseiller clientèle cherche à garder son taf et se faire si possible au moins 10 euros de prime pour le mois.

Le conseiller à une cadence à tenir, il est noté sur sa manière d’être au téléphone, ses paroles, ses écrits (faute d’orthographe, phrases), sur la réponse qu’il vous donne et sur des normes internes à l’entreprise.

Mais le conseiller n’est en aucun cas responsable de la politique de son entreprise.

Donc si vous appelez et que vous criez/engueulez/insultez un conseiller. Pensez bien que le conseiller est avant tout un être humain, qui gagne son pain et qui fait son job. Et bien sur qu’il comprend votre problème, bien sur qu’il aimerait le régler en 10 secondes, et tout faire gratuit pour vous faire plaisir et éviter de se faire démonter au moins un appel par jour. Mais il suit sa direction, comme tout le monde.

Et je vous donne un petit secret : Plus on est gentil, plus il est facile d’obtenir des choses, le conseiller sera beaucoup plus enclin à faire un petit geste (comme donner des astuces, faire un duplicata gratuit etc.) si la personne au bout du fil est adorable.

conseiller_clientele_distance

Dans mon cas, j’ai eu le droit à beaucoup de personnes méchantes, des personnes qui voulaient me « casser les dents », venir mettre le feu chez moi etc. Un jour une femme m’a même souhaité « de finir sous un pont, sans sous, sans travail, sans ami et sans famille ».

Mais il y a aussi des moments où l’on a envie de pleurer, pour ce Monsieur qui appelle pour changer le nom de son contrat car sa femme est morte, pour cette jeune femme qui pleure car elle n’a pas payé sa facture à cause de son fils hospitalisé. Certaines personnes essaient de nous amadouer, certes. Mais parfois, la réalité est très triste, et on ne peut absolument rien faire, on se sent incapable et coupable.

J’ai aussi eu des gens adorables, drôles et très sympathiques, comme cette dame qui m’a dit que si je passais dans sa région, il ne fallait pas que j’hésite à passer dans sa boulangerie et que j’aurais croissants à volonté. On rigole aussi beaucoup avec les noms de famille, car il faut personnaliser notre appel, et appeler la personne par son nom plusieurs fois. Mais quand c’est un nom avec plus de consonnes que de voyelles, la tâche devient compliquée !

Il y a aussi les moments dragues, le Papy qui appelle pour résilier son contrat car il part en retraite. Et au moment de lui donner rendez vous, me demande si je peux venir aussi car j’ai une voix très sensuelle. L’homme qui donne son numéro de téléphone et me dit de le garder pour moi et qu’il attend mon appel dans la soirée pour un rencard etc.

Il y a aussi des collègues conseillers qui sont méchants, qui n’ont pas d’empathie et qui ont la haine, ils sont très rares, si vous tombez sur l’un d’entre eux, rappelez plus tard. Des cons il y en a dans toutes les professions. Malheureusement.

Une autre petite astuce, faire des réclamations écrites, ou orales, sans être méchant, ça aide vraiment. Vous pouvez toujours récolter un petit quelque chose, un geste commercial, un remboursement, ou au moins des excuses. (Si la réclamation est valable bien entendu).

Vous avez aussi la possibilité de demander votre dossier, chez n’importe quel opérateur ou fournisseur, demandez l’adresse à laquelle envoyer votre demande, joignez une photocopie de votre carte d’identité, et vous aurez tout votre dossier, tout le traçage de vos appels, tout ce qui a été marqué et fait depuis votre souscription. Parfois pour une grosse réclamation ça peut aider 😉

Voilà, juste un petit article pour rappeler, qu’on est tous humains (ou presque) et que la gentillesse amène vraiment plus que les insultes ou autre, et c’est moins de stress pour tout le monde !

A bientôt,

Galantine

 

Présentation

1

Bonjour,

Je regarde et lis quasiment quotidiennement des blogs, beauté, cuisine, mode, diy…

L’envie depuis très longtemps d’en tenir un à mon tour, pour pouvoir partager : avis, moments de vie, photos, cuisine et ce qui me passe par la tête.

L’anonymat me tente bien pour le moment.

Je me lance donc aujourd’hui après avoir fait mijoter l’idée depuis plusieurs moments.

Janvier, les résolutions, le chômage et donc beaucoup de temps pour démarrer.

J’espère pouvoir faire de belles rencontres.

A bientôt,

Galantine