Votre plus belle rencontre

Hello,

Le week end dernier, avec le Rhino, on a fouiné un peu partout pour trouver des livres pas trop chers- Easy Cash, Emmaus, Magasins de livres d’occas’.

Ce qui m’attire dans un livre c’est d’abord le titre, puis la couverture, et après le résumé, si je ne pige rien dès les premières lignes, je repose le bouquin, s’il commence par un truc hyper long, avec le lieu, l’endroit, l’heure, le temps, les couleurs et trop de blabla, idem.

Il me faut du simple, je ne veux pas me prendre la tête. Je ne veux pas de culcul. Je suis tombée sur Le Livre des Rencontres de Michel Field et Julie Cléau. Au premier départ, il m’a vendu du rêve.

Le résumé :

« Essayez, c’est comme un jeu. Un jeu où il n’y aurait que des gagnants. Lors d’un dîner ou d’une réunion entre amis, demandez à vos invités de raconter leur rencontre. Aussitôt, les yeux commencent à briller, l’émotion se fait jour et, dans un silence de plus en plus attentif, une histoire se raconte. Toujours unique et singulière. Parfois, on a peine à y croire, tellement les coïncidences, les hasards de la vie ou l’obstination de la volonté ont su forcer le destin. Certaines sont incroyables. D’autres, c’est leur banalité apparente qui les rend extraordinaires. Certaines frappent l’éclair d’un instant, d’autres s’étendent sur des décennies. Mais, chaque fois, la même émotion pour raconter les premiers moments. De là est née l’idée de ce livre. Nous sommes allés cueillir des histoires pour en faire un bouquet de vie. »

Je trouve l’idée tellement géante, pleine d’amour, de bienveillance, j’aurais d’ailleurs moi-même aimé avoir cette idée de bouquin !

Mais franchement, ce livre est décevant au plus haut point, certaines petites histoires sont mignonnes certes, mais ce n’est qu’un vieux magazine Closer sous forme de Roman. Des « célébrités », des histoires plates, je n’imagine pas les étoiles dans les yeux, je n’envie rien, rien ne me fait sourire. Des histoires devenues un peu obsolètes, aucun intérêt de savoir comment DSK, Ardisson, Weber ont rencontré « l’âme sœur. » Le seul point positif c’est que j’ai eu le livre à un prix défiant toute concurrence. Et je comprend totalement pourquoi son ancien propriétaire a décidé de s’en débarrasser.

ob_2f9314_la-vache-rose-claudie-gallay-1

Cependant, ça m’amène à faire ma curieuse, j’aimerais des étoiles dans les yeux et du bonheur.

Racontez moi une belle rencontre

 –  Amoureuse ou non. Alors ? 

 

Galantine

Publicités

Les dés couverts

Les découvertes c’est comme un jeu. Un jeu où il y a des dés, on lance, et on découvre, parfois on est agréablement surpris, parfois non, c’est le jeu.

Découverte de lieux :

El Cafecito 

43 Rue du Grand Marché 37000 Tours

16465272_260163764424609_5542379588652367872_n(1).jpg

Des mois que je passe et repasse devant, des mois que les couleurs et l’aperçu de l’extérieur me donnent envie d’y entrer. C’est enfin chose faite. Honnêtement je ne suis pas fine connaisseuse de café, même si j’arrive quand même à faire la différence entre un vrai café un mon café Senseo plein de flotte.

Une fois la porte passée, j’ai été transporté dans un autre univers, de joie, de couleurs, de bonheur, le temps s’arrête, le sourire des gérants et leurs accents nous font voyager tout comme le café et les pâtisseries (maisons) pour des prix totalement raisonnables (aux alentours de 2€50 pour un café, formule midi à 10€).

J’ai envie d’y retourner encore et encore. Visiblement je ne suis pas la seule, et c’est mérité.

Découvertes de séries :

J’attends impatiemment la nouvelle saison de Glitch, je m’attendais à une série « zombie », mais c’est ne n’est pas du tout ça. Un mixte entre In The Flesh et Les Revenants. J’en veux encore.

Le deuxième épisodes de Riverdale, toujours septique, mais on continue, même si pour le moment le côté Pretty Little Liars/Twilight/Gossip Girls ne passe pas vraiment, l’intrigue est là.

Santa Clarita Diet, avalée d’une traite (sans vouloir faire de jeux de mots), c’est le nouveau Dexter, au féminin, en plus drôle mais aussi en moins bien.

Sense 8 : Une merveille. Des images magnifiques, des moments magiques, cette série est fantastique, je ne peux que la conseiller. C’est du beau, du bon, du bien. Et contrairement aux séries citées précédemment, je n’en trouve pas de similaires.

Découverte de personnage :

Il y a quelques temps, vous avez dû voir passer la vidéo du médecin qui explique pourquoi les docteurs sont toujours/souvent en retard. Causette  a interviewé ce docteur, Baptiste Beaulieu. J’apprends alors qu’il est écrivain et blogueur. Des tonnes de lignes à lire. Des lignes humaines.

Découvertes Lectures : 

Les Culottées, un blog, mais aussi une BD de la grande Pénélope Bagieu. Des vraies histoires de vraies femmes qui ont vraiment fait changer les choses. (Le tome 2 vient de sortir et c’est bientôt mon anniversaire, il va donc sûrement se retrouver dans ma bibliothèque).

les-culottees-mariposas-penelope-bagieu

 

Le Vrai Sexe de la Vraie Vie de Cy, découverte sur Madmoizelle je ne me lasse plus des illustrations, des vérités vraies et de l’humour de l’illustratrice. Une BD avec des pets de fouffe, du Q et de l’a(hu)mour.

14732198_326338297738145_4517042558760380972_n.jpg

Je sais, ça fait longtemps. Je reviens peut être dans 3 – 6 mois, ou demain qui sait ?

Merci aux restants, aux nouveaux ou revenants. Aux patients ou aux passagers.

Galantine

Insomnies

14 Jours que je dors 1 nuit sur 3 sur le canapé. Soit 2 Semaines que mon esprit tergiverse dans tout les sens, que je ne sais plus où donner de la tête. Que je pense à tout et rien, au boulot, aux amis, à la famille, à ce que j’ai vu à la télé, ce que j’ai lu, ce que j’ai fait, tout ce que j’aimerais faire et tout ce que je ne ferais jamais. 7 Jours que mon corps à dit stop, 4 jours que mon esprit aussi. « Ce n’est qu’une petite déprime, de l’anxiété. » Mais moi je pleure et je suis fatiguée et rien n’y fait.

insomnie